La Gratuite a un Prix


Certains lecteurs me disent etre deboussoles par les informations contradictoires sur la crise, l’euro, la Grece etc…

Mais il faut comprendre que la TV, la radio et la presse sont aux mains des entreprises du CAC40 et du gouvernement (ce qui revient au meme).

On peut rarement parler d’information, mais plutot de desinformation et de manipulation.

Meme une radio comme Rire & Chansons applique la censure gouvernementale comme le montre l’interview piege de Dupont-Aignan par Gerald Dahan

Ecouter les media c’est comme faire confiance a une entreprise pharmaceutique pour vous donner des conseils de bonne sante…

Je vous conseille de voir le film V pour Vendetta
il illustre assez bien ce qui est en train de se passer dans nos « democraties »

Le seul reproche que je fais a ce film c’est le cote caricatural du president, qui a une tete de mechant. Mais dans sa gestuelle il me rappelle Mr Sarkozy.

En fait la television gratuite a un prix: celui du bourrage de (votre) crane.

Et quand on bourre un crane de propagandes, le probleme c’est qu’il ne reste pas grand chose pour la reflexion objective…

Une decision sage, serait de vendre sa tele et de lire a la place des bouquins interessants

L’exploitation du peuple par ses dirigeants est proportionnelle a l’ignorance du peuple…

Comments

  1. Et quant à la presse, qu’est-il intéressant de consulter ?
    Existe-t-il un titre qui fasse une bonne synthèse de l’actualité ?
    Quant à moi, je ne regarde que très peu les infos mais cela me dérange de n’être pas au courant de ce qui se passe autour de moi.

  2. Bonjour à tous, La prise de conscience d’une faible démocratie en France n’est pas d’aujourd’hui, il a fallut que nos ainés se battent pour obtenir ce que nous avons, cette faiblesse démocratique devient palpable avec ce président qui utilise toutes les ficelles pour asseoir un despotisme libéral. Dans un certain sens il est dans le sens de l’histoire, les banques sont choyées, renflouées, elles deviennent les cathédrales modernes, ne dit-on pas des banques : temples de l’argent. Tout comme les religieux les institutions bancaires et financières et la clique politique soumise sont promises au pouvoir avec nos fonds mais sans nos votes. exit democratos c’est déjà commencé, ouvrons les yeux et résistons.
    jean-louis recently posted..Écologie et environnement • Re: à propos du générateur e-catMy Profile

    • La télé ne serait pas ce qu’elle est sans son public, la démagogie est son pain quotidien et son « bizness » c’est de rendre les cerveaux disponibles. Exigeons des fabricants et revendeurs l’étiquette « produit dangereux pour l’intelligence » sur chaque télé. Le consensus est largement répandu, pourquoi ne le fait-on pas : parce Sarkosy (et les suivants) ne veulent pas scier la branche sur laquelle ils reposent.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

*

CommentLuv badge