Trop intelligent pour etre heureux

Dans son livre Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué Jeanne Siaud Facchin explique les caracteristiques et le fonctionnement des adultes « surdoues »

Elle explique notamment ce melange d’intelligence et d’hypersensibilite, qui rend parfois la vie de ces « zebres » (comme elle les appelle) complexe.

L’intelligence n’est pas qu’un don, mais aussi une source de complexite, surtout lorsqu’on ajoute une dose d’hypersensibilite. L’intelligence mentale n’est pas forcement synonyme d’intelligence emotionnelle et sociale, et c’est souvent la le challenge des enfants et adultes surdoues, savoir rester soi-meme tout en s’integrant a une majorite fort differente.

C’est la version adulte de son premier livre L’enfant surdoué : L’aider à grandir, l’aider à réussir, son evolution naturelle si l’on puit dire.

Alors si jamais le titre est evocateur pour vous, ou si vos enfants vous paraissent parfois bizarres, surdoues ou precoces, je vous recommande vivement la lecture de ces livres, ou vous comprendrez un certain nombre de situations de vie que vous avez peut-etre vecu, la source de la complexite de votre personnalite, et le fait que finalement vous n’etes pas tout seul…

J’ai trouve le diagnostic excellent, qui vient du fait que l’auteur a rencontre de nombreux surdoues, enfants et adultes, dans ses centres cogitoz.
Elle en decrit parfaitement le fonctionnement, avec des exemples varies et evocateurs.

Par contre la fin du livre qui essaie de donner des pistes d’epanouissement pour ces surdoues pas comme les autres me parait legere, et demanderait a mon avis un autre ouvrage dedie.

Les formations Etre Heureux sont clairement une reponse a l’adulte surdoue qui cherche sa voie, afin de le guider pour trouver le chemin ou il pourra utiliser son intelligence et son hypersensibilite pour contribuer a un monde meilleur.

Jean-Luc – un zebre heureux 🙂

Comments

  1. jean-louis says:

    bonjour,
    Une anecdote : Au tournant du siècle dernier, une vieille dame se confiait à un gazetier parisien, Victor Hugo ? j’ai été sa bonne pendant des années, qu’est ce qu’il pouvait gueuler, je les ai suivi en exil (guernesey) il gueulait encore plus… Les surdoués sont sans doute des humains comme les autres, un plus chiants que la moyenne, parfois sensibles, parfois inadaptés, et alors ? ceux qui ont une oeuvre, une vocation, une idée de génie arriveront peut -être à la placer ou non, être heureux dans des savates ou malheureux en costume cravate.Ceux qui font des livres sur les surdoués sont loin d’en être.

  2. Un sujet très intéressant, surtout pour en découvrir les causes et mécanismes car il m’apparait évident effectivement qu’intelligence et bonheur ne vont pas forcément de paire. Pour être heureux, il faut avoir des envies plutôt simples de toutes façons.

Répondre à jean-louis Annuler la réponse.

*

CommentLuv badge